Bientôt, une œuvre d’art sonore sur la place Fontainas

Bientôt, une œuvre d’art sonore sur la place Fontainas

La place Fontainas a été complètement réaménagée dans le cadre des travaux du piétonnier. C'est désormais une « vraie » place : avec un aménagement en plain-pied et beaucoup de verdure (les arbres seront plantés en automne). Une porte d'entrée digne du parc Fontainas et du piétonnier. Une place qui mérite une œuvre d'art.
Pour chaque nouvelle œuvre d'art dans l'espace public, le Collège des Bourgmestre et Échevins de la Ville de Bruxelles consulte le Comité d’Art Urbain (CAU). Celui-ci nous conseille et nous accompagne dans l'achat et l'installation d'œuvres d'art dans la Ville. Pour la place Fontainas, le CAU a proposé une intervention sonore encadrée par un processus participatif qui sera la base et l’inspiration de l’œuvre d’art.
Dans une première phase, la mission de conception et de participation sera confiée à un collectif spécialisé dans l’art sonore. Ensuite, un appel à artistes sera lancé pour réaliser l’œuvre d’art en tant que telle.
Hier soir, le Conseil Communal a approuvé le cahier des charges du projet artistique.

À chaque place rénovée, son œuvre

Pour Ans Persoons, Échevine de l’Urbanisme et des Espaces publics, il est important que l’art dans l’espace public fasse l’objet d’une réflexion spécifique :

On n’installe pas une œuvre dans l’espace public comme on expose une statue dans un musée ou une galerie. Une œuvre d’art dans l’espace public évolue : en fonction de son emplacement, en fonction du temps, en fonction de la façon dont le public va se l’approprier. Il faut tenir compte de ces paramètres afin que l’œuvre « fonctionne » dans l’espace public. C’est pour cette raison que nous souhaitons intégrer tout projet d’œuvre d’art dès l'élaboration des plans de réaménagement d’une place.

Malheureusement, aucune œuvre d'art n'était initialement prévue dans les plans de réaménagement de la place Fontainas. Cela semblait peu approprié d'aller ensuite placer une statue sur un socle quelque part ‘plic-ploc’ sur la place. L’œuvre n’aurait pas bien été intégrée sur la place car aucun espace n’était prévu à cet effet. De plus, en raison des impétrants, il restait peu de place pour les fondations de l’œuvre.

« Une œuvre sonore pour faire écho à la polyphonie du quartier »

L’échevine poursuit :

De plus, la Place Fontainas remplit un rôle particulier à Bruxelles : elle est au croisement de plusieurs quartiers et attire des publics très différents. C'est une des raisons pour laquelle l’idée d’une œuvre d’art sonore a émergé au sein du CAU. Le projet a l’avantage d’avoir une emprise moindre sur le sol et d’être encore modulable, ce qui nous permet ainsi d’intégrer la dimension participative tout aussi importante que la dimension artistique. Nous souhaitons que l’œuvre traduise les identités multiples du quartier et célèbre la polyphonie du quartier ; qu’elle soit une invitation à se rassembler et à se connecter.

Dans une première phase, un collectif artistique spécialisé en art sonore sera désigné pour mener la mission de conception et de participation. Une offre avec le cahier des charges sera envoyé à trois soumissionnaires et la désignation du collectif sera faite au cours du mois de novembre. La mission du collectif sera de développer une méthodologie participative et contextualisée en tenant compte des publics spécifiques du quartier. À travers des sessions participatives se dégageront les besoins et envies qui permettront de définir le contenu des fragments sonores que le collectif est chargé de créer.

Dans une deuxième phase, un appel à artistes sera lancé afin que ces fragments sonores soient diffusés dans une œuvre d’art matérielle. Elle n’est donc pas encore définie : prendra-t-elle la forme d’un banc, d’un lampadaire, sera-t-elle juste nichée dans un arbre ou tout autre chose encore ? L’idée est de laisser le projet évoluer en fonction des remarques et contributions qui émergeront lors des sessions participatives et du travail de terrain.

Delphine Houba,
Échevine de la Culture :

Mettre en place un processus participatif pour habiller l’espace public correspond à ma volonté d’inclusion des publics dans le processus créatif et artistique de manière générale. En choisissant une œuvre sonore avec la collaboration des habitant.e.s du quartier de la place Fontainas, le Comité d’Art Urbain de la Ville de Bruxelles traduit parfaitement cette démocratisation culturelle que j’appelle de mes vœux.

L’offre pour désigner le collectif sera envoyé cette semaine. Le collectif sera désigné en novembre et pourra commencer sa mission avant la fin de l’année. L’appel à artistes pour réaliser l’œuvre qui diffusera les fragments sonores se fera en 2021.
Une enveloppe de 90.000 euros TVAC est prévue pour la mission de conception et de participation ainsi que la mission de réalisation. Ce montant prévoit également le défraiement des artistes non sélectionnés qui auront remis une offre conforme.

Contactez-nous
Thi-Tiên Trân Attachée de presse, Cabinet de l'Échevine Ans Persoons
Thi-Tiên Trân Attachée de presse, Cabinet de l'Échevine Ans Persoons
A propos de Ans Persoons

Ans Persoons

Échevine de l'Urbanisme, des Espaces publics, de la Culture et de l'Enseignement néerlandophones