La Ville de Bruxelles achète l’œuvre The Container de Luc Deleu

La Ville de Bruxelles achète l’œuvre The Container de Luc Deleu

L’œuvre trône fièrement sur le rond-point du Boulevard Pacheco depuis 2013. Installée dans le cadre de l’exposition temporaire ‘Passages’ le long de la Jonction Nord-Midi, l’œuvre de l’artiste et architecte belge Luc Deleu interpelle autant qu’elle fascine. « Mise en place provisoirement en 2013, l’œuvre qui est un container de couleur bordeaux, dressé sur un de ses angles, est encore aujourd'hui exposée sur le rond-point Pacheco. Sa valeur et son importance pour Bruxelles est unanimement reconnue, mais sa situation n’a jamais été régularisée pour autant », explique Ans Persoons, Échevine de l’Urbanisme et des Espaces publics. « C’est pourquoi, le Collège a décidé de clarifier une fois pour toute le statut de cette œuvre en en faisant l’acquisition auprès de l’artiste afin de pouvoir la pérenniser dans l’espace public. »

Ans Persoons,
Échevine de l'Urbanisme et des Espaces publics :

Le Container de Luc Deleu s’inscrit dans l’histoire de l’art public de Bruxelles. Son emplacement sur le boulevard Pacheco n’est pas fortuit. En 2013, l’asbl Recyclart organisait une exposition le long de la Jonction Nord-Midi visant à questionner les aménagements urbains imposés par cette frontière ferroviaire. L’œuvre a tout son sens et toute son importance sur ce rond-point et doit y demeurer. Lorsque l’artiste a contacté la Ville de Bruxelles pour clarifier la situation, nous avons consulté notre Comité d’Art Urbain qui a unanimement reconnu l’opportunité pour la Ville d’acquérir une œuvre de Luc Deleu mais aussi la légitimité de pérenniser l’œuvre sur ce rond-point.

 

Delphine Houba,
Échevine de la Culture, du Tourisme et des Grands évènements :

Cette prouesse technique que de faire reposer le container sur sa pointe est le fruit du travail de l’artiste et architecte belge Luc Deleu. Comme souvent, l’art contemporain est une affaire de goût. On aime, ou on n’aime pas. Mais l’œuvre suscite indéniablement l’intérêt. Les guides touristiques mentionnent le Container comme point de visite. Encore nombreuses sont les personnes qui viennent le prendre en photo.

Au-delà de l’effet de curiosité, l’œuvre de Luc Deleu ouvre le vaste débat de l’art dans l’espace public. En posant ainsi son container sur le rond-point, Luc Deleu représente la ville en mouvement et utilise l’art comme medium pour rendre compte des modifications urbaines qui touchent Bruxelles. Le container reste pour Luc Deleu un matériau de prédilection pour faire le lien entre art et urbanisation. Entre art et espace public. 


Ans Persoons conclut:

Nous ferons également les travaux nécessaires pour rétablir la configuration d'origine sur le rond-point afin de rendre à l'oeuvre toute sa lisibilité et ainsi, de pouvoir apprécier et comprendre la prouesse technique réalisée par Luc Deleu.

En effet, il y a quelques années, l'ancienne échevine des Travaux de voiries avait réaménagé le rond-point avec des plantations hautes sans tenir compte de l'intégration de l'oeuvre in situ. Cela a eu pour effet d'invisibiliser la pointe du container et le travail technique de l'artiste qui, à l'époque, s'était opposé à ce nouvel aménagement.

 

Photo : Le Container et son aménagement d'origine © Fred Romero

 

 

Contactez-nous
Thi-Tiên Trân Attachée de presse, Cabinet de l'Échevine Ans Persoons
Thi-Tiên Trân Attachée de presse, Cabinet de l'Échevine Ans Persoons
A propos de Ans Persoons

Ans Persoons

Échevine de l'Urbanisme, des Espaces publics, de la Culture et de l'Enseignement néerlandophones