La Ville de Bruxelles et la commune de Molenbeek lancent un appel commun pour la dénomination des passerelles cyclo-piétonnes

La Ville de Bruxelles et la commune de Molenbeek lancent un appel commun pour la dénomination des passerelles cyclo-piétonnes

Depuis début juin 2021, deux passerelles cyclo-piétonnes ont été installées sur le canal de Bruxelles. Ainsi, l’État Fédéral et la Région Bruxelloise, avec Beliris comme maître d’ouvrage, souhaitent créer des connexions plus efficaces pour les piéton.ne.s et les cyclistes entre les différents quartiers le long du canal. Des travaux de connexion seront effectués tout au long de l'été afin de permettre aux premier.e.s cyclistes et piéton.ne.s d’emprunter les passerelles dès la fin des vacances. L’inauguration est prévue le 4 septembre.

La Ville de Bruxelles et la commune de Molenbeek, compétentes pour la dénomination de l'espace public et voiries sur leur territoire, ont chacune proposé trois noms. En cohérence avec la politique de féminisation de l'espace public, trois prénoms féminins sont proposés. Tout l'été, les habitant.e.s peuvent voter pour le nom qu'iels préfèrent. Les passerelles porteront officiellement les noms qui auront remporté le plus de votes.

Ans Persoons, Échevine de l’Urbanisme et des Espaces Publics à la Ville de Bruxelles :
« Afin de donner un symbole à ces nouvelles connexions, nous avons cherché des noms de femmes créatrices de liens. Des femmes qui, chacune à leur manière, ont construit des ponts entre les cultures et les communautés. De plus, nous proposons également un nom lié au lieu lui-même et qui symbolise plus généralement la sous-représentation des femmes. »

Les trois noms que la Ville de Bruxelles a retenu :

  1. Fatima Mernissi, sociologue marocaine de premier plan qui a joué un rôle déterminant dans le développement du féminisme dans le monde musulman. Son livre de 1975, « Sexe, idéologie, Islam » (titre original : ‘Beyond the Veil: male-female dynamics in a modern muslim society’) lui a valu le surnom de Simone de Beauvoir du Maghreb. Son travail explore la relation entre le pouvoir, le genre et l'islam et tisse des liens entre l'Occident et le monde arabe.
     
  2. Frie Leysen, un nom incontournable dans le monde culturel. En tant que fondatrice du Kunstenfestivaldesarts, elle a non seulement construit des ponts entre les communautés francophone et néerlandophone, mais a également placé Bruxelles sur la scène culturelle internationale.
     
  3. Comtesse de Flandre, un nom qui est lié à l'emplacement du pont. La Comtesse de Flandre est un symbole pour toutes les femmes qui vivaient dans l'ombre de leur mari.

Catherine Moureaux, Bourgmestre de la commune de Molenbeek :
« C’est une joie aujourd’hui de lancer ce processus citoyen qui va permettre de donner le nom d’une personnalité féminine à ces deux nouvelles passerelles à partir de six noms qui symbolisent tellement le Bruxelles que nous aimons.  Une ville éprise de liberté et d’égalité.  Ce sont six noms emblématiques et représentant si bien notre ville.  Six noms qui ont pour trait d’union l’émancipation humaine dans une diversité de luttes. »

Les trois noms que la commune de Molenbeek a retenus :

  1. Rosa Parks, Afro-Américaine née en 1913 en Alabama et décédée en 2005 dans l’État du Michigan, figure emblématique de la lutte contre la ségrégation raciale aux États-Unis d’Amérique, surnommée « mère du mouvement des droits civiques » par le Congrès américain.
     
  2. Simone De Becker, Molenbeekoise décédée en 2003, élue Conseillère communale en janvier 1977, puis Échevine des Affaires sociales durant quatre législatures consécutives (1982, 1988, 1994 et 2000 - fin de son mandat en 2002), à l’initiative de nombreuses activités pour les seniors, et fondatrice dans les années 70 de l’asbl « La Chaîne de l’Amitié », installée quai de Mariemont 13 en face de l’écluse de Molenbeek, et active dans l’aide aux personnes handicapées et aux personnes en difficultés.
     
  3. Loredana Marchi, directrice du Foyer, association active depuis 50 ans et située dans la rue des Ateliers. Pionnière dans le travail d’intégration, respectueuse du bagage culturel de chaque personne et infatigable porte-voix pour le vivre-ensemble, Loredana Marchi travaille depuis plus de 30 ans à la construction de la société et au renforcement des droits de la femme.

Comment voter ?

Il vous suffit de vous rendre sur le lien suivante et procéder voter pour le(s) nom(s) que vous voulez donner aux passerelles : https://mobilite-mobiliteit.brussels/fr/news/passerelles
Le vote est ouvert du 23 juillet au 15 août 2021.

Elke Van den Brandt, Ministre bruxelloise de la Mobilité :
« En mars 2020, l'asbl Open Knowledge Belgium a publié une carte montrant qu'à peine 6,1% des rues bruxelloises portent le nom d'une femme. Il est temps que leur contribution trouvent leur place dans l’espace public bruxellois. Je me réjouis du choix proposé par Molenbeek et Bruxelles-ville de femmes exceptionnelles à honorer, le choix va être difficile ! »

Philippe Close, Bourgmestre de la Ville de Bruxelles :
« Voir nos différents niveaux de pouvoirs travailler main dans la main, tout en ayant pour même objectif de féminiser l’espace public est particulièrement encourageant. Je tiens à remercier nos partenaires Beliris, la Région de Bruxelles-Capitale ainsi que la commune de Molenbeek pour cette collaboration fructueuse résultante en deux nouvelles passerelles qui n’attendent à présent plus que les habitants pour être baptisées. »

Karine Lalieux, Ministre en charge de Beliris :
« Les passerelles seront inaugurées à la rentrée, début septembre. Les Bruxellois et les visiteurs pourront notamment découvrir à cette occasion les œuvres des artistes sélectionnés en collaboration avec le Mima (« Mon Colonel & Spit » pour la passerelle de la Porte de Ninove) et Kanal-Centre Pompidou (le collectif  LAb[au] pour la passerelle à Comte de Flandre). La sélection de leur nom sera la dernière pierre symbolique à l’édifice de ces lieux de rencontres et de connexion au sein de notre Région bruxelloise ».

© Images Beliris

Contactez-nous
Thi-Tiên Trân Attachée de presse, Cabinet de l'Échevine Ans Persoons
Rachid Barghouti Attaché de presse, Cabinet de la Bourgmestre Catherine Moureaux
Thi-Tiên Trân Attachée de presse, Cabinet de l'Échevine Ans Persoons
Rachid Barghouti Attaché de presse, Cabinet de la Bourgmestre Catherine Moureaux
A propos de Ans Persoons

Ans Persoons

Échevine de l'Urbanisme, des Espaces publics, de la Culture et de l'Enseignement néerlandophones