Un programme haut en couleurs pour faire vivre les rampes du Palais de Justice dès cet été

Un programme haut en couleurs pour faire vivre les rampes du Palais de Justice dès cet été

Depuis le 1er mars, les rampes du Palais de Justice sont devenues piétonnes et un nouvel espace libéré des voitures a été rendu aux habitant.e.s. Afin de donner une nouvelle vie à cet espace, la Ville de Bruxelles a lancé un appel à projets pour un montant de 50.000 euros pour des activités qui auront lieu dès cet été. Le jury a sélectionné 5 projets : verdurisation et mobilier urbain cohabiteront avec des activités pour petit.e.s et grand.e.se. Les subsides viennent d'être approuvés par le Conseil Communal. C’est un bel été qui nous attend à l'ombre du Palais de Justice.

Dans quel contexte ?

Il n’est plus possible de se garer sur les rampes du Palais de Justice depuis le 1er mars. La Régie des Bâtiments et la Ville de Bruxelles ont ainsi mis un terme à des années de stationnement illégal à cet endroit. L'objectif était de rendre cet espace aux habitant.e.s, de créer une agréable promenade entre le haut et le bas de la Ville et de restituer ce patrimoine unique. Et ça a marché : beaucoup de monde s’y sont donnés rendez-vous lors du retour des beaux jours. C’est dans ce cadre que la Ville de Bruxelles a lancé mi-mars un appel à projets pour activer davantage les rampes dès cet été.

Quel était l'objet de cet appel à projets ?

Cet été, la Ville de Bruxelles souhaite activer les rampes de manière créative au moyen d'interventions temporaires et de fonctions tests pouvant servir d'inspiration pour le réaménagement définitif. Au total, 15 associations ont soumis leur candidature. Un jury composé du Président du SPF Justice, d'un représentant de la Régie des Bâtiments et de la Direction du Patrimoine Culturel (URBAN), du coordinateur du contrat de quartier des Marolles et d'un membre du comité de quartier des Marolles, a retenu 5 projets :

Philippe Close,
Bourgmestre :

« En décidant de reconnecter les rampes du Palais de Justice avec le quartier des Marolles, la Ville de Bruxelles acte sa volonté de miser sur plus d’espaces publics qualitatifs et accessibles à tou.te.s. Suite à l’appel à projet, lancé il y a quelques mois, pour concrétiser cet espace, beaucoup de projets nous sont parvenus. Plusieurs ont été sélectionnés, avec la vocation de rendre cette promenade piétonne: agréable, apaisée et sécurisée dès cet été pour les bruxellois avec pour symbolique de relier le haut de la Ville aux Marolles ».

Ans Persoons,
Échevine de l’Urbanisme et des Espaces publics :

« Le jury a opté pour des projets avec un ancrage local répondant à la fois aux besoins du quartier tout en s’adressant également à un large public. Un certain nombre s’association ont placé la rencontre au centre de leur projet, tandis que d'autres testent avec des techniques innovantes dans quelle mesure les rampes peuvent déjà être rendues plus vertes. »

Verdurisation, mobilier urbain, plage, mur d’escalade, atelier vélo, wifi, bibliothèque

1. Collectif Dallas : Les Jardins suspendus des Marolles (7.376 EUR)

Pour le Collectif Dallas, l'activation des rampes du Palais de Justice représente est l’occasion rêvée de libérer le potentiel d'une promenade verte. En collaboration avec le Centre d'Accompagnement et de Réinsertion Sociale asbl (CARS AMO), ils mettront en place un projet de verdurisation des rampes avec un groupe d'enfants. Pour cela, le collectif fera une analyse du sol et proposera également un certain nombre de techniques de déminéralisation intéressantes permettant une verdurisation ponctuelle.

2. De Vrienden van het Huizeke : Book of Brussels (16.637 EUR)

Avec Gulf Lenght et Recyclart Fabrik, De Vrienden van het Huizeke présentent le projet Book Of Brussels. Ensemble, ils développeront pendant 12 mois un livre à taille humaine avec des pages correspondant à des fonctions que le quartier pourra lui-même choisir. L'objectif est que le livre évolue de manière organique avec les saisons, les besoins ainsi que les souhaits du quartier. Avec ce projet, Book Of Brussels souhaite créer un contexte de rencontre, de dialogue et d'échange. Les habitant.e.s de Marolles choisissent elleux-mêmes quelles seront les fonctions que le Livre remplira : cela peut être une lieu de pique-nique, de jardinage urbain, une donnerie, un espace d'exposition, etc. Le Book proposera également un hotspot Wifi.

3. Foyer des Jeunes des Marolles : Marolles Plage (7.376 EUR)

Le projet proposé par le Foyer des Jeunes des Marolles comprend deux volets : la création d'une plage et l'installation d'un atelier vélo. La plage sera accessible aux enfants du quartier tout l'été et a déjà connu une édition réussie l'année dernière. Diverses animations seront également prévues autour de la plage. L'atelier vélo sera ouvert deux fois par semaine et proposera des réparations gratuites de vélos.

4. First Urban Tractor : Pas-laid (8.686 EUR)

Parce que les rampes du Palais de Justice constituent un lieu de connexion important entre différents groupes, Urban Tractor s'engage à créer un espace extérieur de grande qualité. D'une part, l’association propose un projet collectif de peinture pour lequel un artiste travaillera sur les rampes en concertation avec le quartier. D’autre part, un mobilier adapté aux rampes sera développé à partir de matériaux recyclés.

5. Itinéraires AMO : Ascension du pic des marolles (1.000 EUR)

En installant un mur d'escalade ainsi qu’une structure pour faire du bloc sur les rampes, Itinéraires AMO vise une connexion inédite entre le haut et le bas de la Ville. L'association s'adresse particulièrement aux jeunes en difficultés et assurera l'encadrement de l’activité d’escalade durant l'été.

Ce projet a reçu une appréciation positive du jury et reçoit pour cela un montant « symbolique » dans le cadre de cet appel à projets. Ce montant sera complété par l'échevin des sports Benoit Hellings, séduit par le projet, qui accordera un budget supplémentaire pour que ce projet d’escalade puisse avoir lieu cet été.

Et maintenant ?

Ce soir, le Conseil Communal de la Ville de Bruxelles a approuvé les subsides pour les projets sélectionnés. Les associations vont désormais se réunir très prochainement pour faire connaissance du projet de chacun.e. Nous pensons que des synergies et des collaborations intéressantes peuvent naître dans cet espace public partagé. La Ville de Bruxelles les assistera également dans la réalisation pratique de leurs projets, avec la communication du programme d'été, et réalisera conjointement une évaluation des projets après l'été.

Images © Collectif Dallas, De Vrienden van het Huizen, Firts Urban Tractor, Foyer des Jeunes des Marolles

Contactez-nous
Thi-Tiên Trân Attachée de presse, Cabinet de l'Échevine Ans Persoons
Thi-Tiên Trân Attachée de presse, Cabinet de l'Échevine Ans Persoons
A propos de Ans Persoons

Ans Persoons

Échevine de l'Urbanisme, des Espaces publics, de la Culture et de l'Enseignement néerlandophones